,

Un étudiant marocain poignardé à mort par des agresseurs, à la Zone B…

La Communauté marocaine de Dakar est en deuil. Mazine Shakiri, un jeune étudiant marocain, établi à Dakar, en année de thèse, à l’Institut dentaire de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), a été mortellement poignardé par des jeunes, à bord de scooters, à la Zone B.

Le défunt Mazine Shakiri s’apprêtait à soutenir sa thèse de Doctorat et à rentrer chez lui dans un mois. Mais comme le dit l’adage, le malheur ne vient jamais seul. Car, Samedi, en compagnie de sa petite amie, une bande d’agresseurs, à bord de scooters, s’en sont pris au marocain en le poignardant à mort. La victime est née en 1992 et était établie au Sénégal depuis 2010. Il étudiait à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), et était en sa dernière année académique.

Les faits se sont déroulés samedi dernier alors qu’il était en compagnie de sa petite amie qui habite la Médina, afin de passer la soirée avec ses amis. Et c’est en rentrant chez lui, vers 3 heures du matin, que le jeune couple a été intercepté par la bande de malfaiteurs, au niveau de la Zone B. Ils étaient au nombre de 6, tous à bord de trois (3) scooters, racontent des sources de Vox-Pop. Et toujours selon les témoignages, ce serait l’un des hommes qui était sur le dernier scooter, qui aurait poignardé le marocain à la cuisse. Ce dernier perdra beaucoup de sang avant de succomber à sa blessure.

La fille n’a pas été touchée, les agresseurs se sont seulement limités à là dépouiller. Par la suite, cette dernière alertera les sapeurs-pompiers qui tarderont à arriver. Entre temps, les taxis qu’elle a eu à interpeller n’ont pas voulu l’acheminer à l’hôpital. Mazine Shakiri a été conduit à l’hôpital principal, au lieu du centre Gasapard Kamara, qui été le plus proche. Il succombera, plus tard, des suites de sa blessure. Les agresseurs, quant à eux, courent toujours.

Dans une note parvenue à senego, la communauté Marocaine, au Sénégal, présente ses sincères condoléances à sa famille, proches, et à l’ensemble des amis du défunt. Et afin de pouvoir rapatrier le corps de Mazine Shakiri, au Maroc, l’Amicale des étudiants ressortissants du Maroc a ouvert une quête pour pouvoir amoindrir les frais de rapatriement du corps, évalués à 4.500 000 FCfA.
senego

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Revue de presse (wolof) du 27 février 2017 avec Mamadou Mohamed Ndiaye

KAFFRINE : UNE DIZAINE DE MAISONS RAVAGÉES PAR UN INCENDIE À SAGNA