,

UN MILITAIRE À LA RETRAITE S’ENGAGE À BOUTER “LA POLITIQUE POLITICIENNE” HORS DU PARLEMENT

Alpha Dia, un militaire à la retraite, leader de la liste départementale de la coalition “Assemblée Bi Nu Begg” à Ziguinchor (sud), est pleinement engagé dans la campagne électorale pour s’imposer comme une “alternative à la politique politicienne” au Parlement. De taille élancée, avec un teint clair, des lunettes de soleil bien chaussées, des documents à la main, Alpha Dia essaie de remplir utilement ses jours de campagne. Trouvé dans son domicile à Grand-Dakar, un quartier de Ziguinchor, Major Dia, comme l’appellent ses intimes, n’a même pas une minute à perdre. “Toutes mes excuses. J’étais parti imprimer et photocopier mes documents de campagne : une profession de foi et un autre document contenant notre programme”, s’explique-t-il devant des journalistes.
Entouré de quelques membres de son équipe de campagne et de quelques proches, Major Dia s’empresse d’expliquer son engagement politique. “Après de très mûres réflexions, j’ai décidé de m’engager en politique pour servir mes concitoyens. C’est ce que tout le monde dit en général, mais la différence, c’est que je suis sincère”, assure-t-il. “Je veux proposer une alternative à la politique politicienne, à la roublardise, à la corruption, au mensonge et au gaspillage des ressources de la nation. Notre liste veut mettre un terme à ce long règne des politiciens professionnels coupables du délit de non-assistance à un peuple en danger”, professe Alpha Dia.
Alpha Dia surprend son monde. “J’ai déjà effectué le pèlerinage aux lieux saints de l’islam (Arabie Saoudite), mais presque toutes les nuits, je suis dans les night-clubs avec les artistes. Je n’ai jamais fumé et je n’ai jamais bu de l’alcool. Ce sont mes enfants qui y vont. Et je veux savoir pour quelles raisons ils fréquentent ces lieux”, confie-t-il aux journalistes. “Dans la plus grande discrétion, j’ai contribué à l’instauration de la paix dans notre Casamance (régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor). J’ai joué un rôle majeur. Ma profession ne me permettait pas de parler publiquement de mon travail. J’ai été décoré dans l’Ordre national du Lion, qui est la plus haute distinction de notre République. Je ne suis pas n’importe qui”, déclare le leader de la liste “Assemblée Bi Nu Begg” dans le département de Ziguinchor.
Alpha Dia dit avoir été le premier jeune Casamançais à remporter le titre de meilleur jeune footballeur sénégalais, en 1969. “J’étais tellement doué au football que feu Jules François Bocandé était le porteur de mes bagages. Les plus jeunes me connaissent aussi dans les arts martiaux”, dit-il. M. Dia envisage, s’il est élu à l’Assemblée nationale, de proposer quatre lois. “D’abord, il faut rendre le vote obligatoire. Sur près de 15 millions de Sénégalais, seuls cinq millions sont inscrits sur les listes électorales. Ensuite il faut créer une chambre de députés dans les villes et villages de l’intérieur du pays.”
Il veut aussi proposer à l’Assemblée nationale de voter une loi portant subvention des médicaments et de la prise en charge médicale des déficients mentaux par l’Etat. Alpha Dia va aussi proposer au Parlement de voter une loi pour retirer de la circulation routière les voitures en “mauvais état”. “Je me battrai aussi, ajoute-t-il, pour que l’armée sorte de la vie politique. Dire aux militaires de voter, c’est les appeler à choisir. Des choix différents dans une même armée peuvent conduire à des divisions. Il faut que l’armée reste dans les casernes.”
Source : APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION SUR LE “MOURIDISME” À LA GALERIE NATIONALE DE DAKAR, JEUDI

Pénurie d’eau à Saint-Louis suite à la rupture d’un tuyau à khor