UN PROGRAMME EXÉCUTIF DE COOPÉRATION CULTURELLE SINO-SÉNÉGALAIS POUR 2017-2019

 La République populaire de Chine et le Sénégal ont signé lundi à Dakar, un Programme exécutif de coopération culturelle pour la période 2017-2019, a constaté l’APS. Cet accord a été paraphé par le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye et le vice-ministre chinois de la Culture, Ding Wei. Ce dernier a entamé samedi une visite de travail au Sénégal, prévue pour se poursuivre jusqu’à mardi, dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise, notamment matérialisée par « la construction d’infrastructures culturelles de grandes dimensions’’, a souligné Mbagnick Ndiaye.
Il a cité le Grand Théâtre, le Musée de civilisations noires, le projet de construction du centre culturel chinois à Dakar, sans compter des accords d’échanges culturels entre groupes artistiques des deux pays.  « Le Grand Théâtre et le Musée des civilisations noires sont les marques visibles de la coopération dynamique entre la Chine et le Sénégal », a signalé le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, en remerciant la partie chinoise pour « la marque d’attention » portée à la culture sénégalaise. Il en a profité pour annoncer l’inauguration du musée des Civilisations par le président Macky Sall ’’entre fin mai et début juin’’, en présence de « très hautes personnalités » chinoises notamment.
D’ici là, « quelques travaux » devront être réalisés pour terminer cette infrastructure, à savoir une grille de protection, un mur de clôture et une esplanade, a-t-il précisé. Mbagnick Ndiaye a par ailleurs sollicité l’assistance technique chinoise pour le maintien de l’infrastructure et la mise à disposition d’un d’assistant technique pour la formation du personnel du Grand théâtre et du Musée des civilisations noires. « La culture joue un rôle extrêmement important dans les relations entre le Sénégal et la Chine. La réalisation du Centre culturel chinois à Dakar va en être la preuve’’, qui « sera un lieu de brassage entre les cadres et intellectuels. C’est un projet fondamentalement intéressant’’, a soutenu le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication.
Son homologue Ding Wei assure de son côté que la Chine attache « une grande importance » à sa coopération culturelle avec le Sénégal. Partant, le vice-ministre chinois chargé de la Culture a proposé « une intensification » du rythme des visites de haut niveau des responsables culturelles des deux pays pour consolider cette perspective, avec l’échange de programmes, les voyages culturels, entre autres initiatives similaires. Ding Wei a en outre annoncé un don de 40 millions de matériel de bureaux au ministère sénégalais de Culture et de la Communication, avant de solliciter de la partie sénégalaise un terrain à côté du musée des Civilisations noires, pour la construction du Centre culturel chinois au Sénégal.
Source : APS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*