,

UNE COMMANDE DE 160 MILLIONS POUR ÉQUIPER LE CENTRE DE TRANSFORMATION DE LA MANGUE DE BIGNONA (MINISTRE)

L’Etat a procédé à une commande de 160 millions de francs CFA en équipements destinée au Centre de transformation et de conditionnement de la pulpe de mangue en cours de construction à Bignona (Ziguinchor, sud), a révélé mardi à Ziguinchor le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME Alioune Sarr.

“L’Etat prévoit d’injecter dans ce projet de construction de cette unité de transformation et de conditionnement de la mangue de Bignona une enveloppe de 250 millions de francs CFA. Nous y sommes (…) puisqu’une commande de 160 millions est déjà faite par l’Etat”, a assuré M. Sarr.

Il s’exprimait au port de Ziguinchor au cours d’une cérémonie de remise de clefs de 10 moto-tricycles à des femmes opératrices qui s’activent dans la filière de la mangue en présence des autorités locales et administratives.

La rencontre qui a réuni plusieurs opérateurs économiques et des responsables de groupements de promotion féminine entre dans le cadre du Programme d’amélioration de la compétitivité de la mangue sénégalaise.

“Cette unité de transformation va bientôt voir le jour. Ce centre va transformer un total de 3 tonnes de mangues fraîches au niveau de Bignona par jour”, a assuré le ministre du Commerce et de la Promotion des produits locaux et des PME.

Il a promis d’accompagner les opérateurs de la filière mangue sur les marchés extérieurs en rappelant notamment les participations des femmes productrices de la Casamance lors des foires de Berlin (Allemagne) et de Casablanca (Maroc) sur les produits fruitiers.

“Tout cela entre dans le cadre d’un plan d’actions qui a été pris et des engagements fermes de l’Etat. Nous avons déjà formé 550 acteurs de la filière mangue en collaboration avec la Direction de l’Horticulture, la Direction de la protection des végétaux et l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX)”, a expliqué Alioune Sarr.

“Ces moto-tricycles vont nous permettre d’avoir un accès facile à des localités très enclavées. Les mangues se trouvent souvent dans des sites dont l’accès est difficile par véhicule. Avec les moto-tricycles nous pouvons évacuer une partie de la production sur la route nationale”, s’est félicité la porte-parole dudit comité de gestion de ces tricycles motorisés, Maram Mané Sagna.

A Ziguinchor Alioune Sarr a ensuite visité le complexe frigorifique avant de procéder à l’inauguration du pont bascule du port de mis en place par la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Ziguinchor.

aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

GOXU MBACC : un camion frigo percute un nourrisson

SUD MATIN DU 31 MAI 2017