Mamadou Lamine Massaly rejoint Madické Niang et déclare: « Notre soutien est désintéressé et sans calcul politique. Madické Niang est le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds)».

L’homme fort du Parti démocratique sénégalais (Pds) de Thiès, Mamadou Lamine Massaly vient de faire taire les suspicions, en déclarant publiquement se ranger derrière le candidat Madické Niang, pour la présidentielle à venir. D’emblée, il a souligné que « son soutien est désintéressé et sans calcul politique. Madické Niang est le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds) », et que « la principale question qui se pose à nous est de savoir s’il faut aller jusqu’au bout de la logique de l’immobilisme. Nous pensons modestement non, car, conformément à notre défi, on ne peut restituer ce qu’on a pas intériorisé sur le mode du vécu ».

         Sur son mentor secrétaire général national du Pds, Mamadou Lamine Massaly dira « qu’en mode de vécu, Me Abdoulaye Wade, frère nous a toujours appris qu’un homme politique sera un homme accompli. Et que le jour où il aura compris avant tout le monde la direction de la marche de l’histoire à suivre et aura habilement réussi à y embarquer avec ses ambitions. C’est pourquoi la fédération départementale du Pds de Thiès que j’ai l’honneur de diriger a pris ses responsabilités en soutenant la candidature de Me Madické Niang ».

         Poursuivant, il a souligné qu’en sa qualité de responsable en chef du Pds de ce département, il estime que personne ne peut douter de sa loyauté envers sa formation politique « pour avoir fait preuve  de dynamisme, d’abnégation et de loyauté envers le frère secrétaire général nationale Me Abdoulaye Wade. J’ai payé au plus fort cet engagement politique et cette fidélité ». Mamadou Lamine Massaly dit avoir souffert dans sa chair « du fait des multiples arrestations du régime en place. Les harcèlements, privations de toute sorte, ma maison que j’ai construite au prix de mille sacrifices a été (…). J’ai été injustement poursuivi et mis en prison ».

         Compte tenu de tout cela, ce militant du Pds pense que « quand la lâcheté se cache dans l’hypocrisie, la vigilance s’impose. Juste pour dire qu’aujourd’hui, il se dit convaincu que Me Madické a le profil de l’homme (…). La discrétion qu’on lui connaît, le caractère courtois de son discours et l’humilité avec laquelle il anile dans ses positions font de Me Madické Niang est une alternative à envisager avec objectivité sans préjugés ni ambiguïté ».

         Massaly y ajoute sa connaissance du milieu maraboutique, ses liens privilégiés avec les différentes confréries et confessions du pays, « qui font de Me Madické Niang un homme politique et respecté et crédible. En plus, il s’est gardé de versé dans l’amalgame ». Pour le leader libéral, « si Me Madické Niang a réussi à  afficher sa voie sans tambour ni trompette, au point de réussir le cap fatidique du parrainage, cela signifie qu’il est loin d’être u manchot en politique ».

         Mamadou Lamine Massaly a aussi affirmé que beaucoup de ses frères libéraux de la fédération départementale de Thiès ont parrainé sa candidature. Sur un autre registre, il dira qu’aujourd’hui, « nombre de militants et citoyens Sénégalais déboussolés par l’exil de notre frère Karim Meïssa Wade et l’invalidation de sa candidature, ont naturellement trouvé en Madické Niang une alternative crédible ». Pour appuyer sa thèse, Mamadou Lamine Massaly révèle que la fédération qu’il dirige compte appuyer leur « nouveau » candidat, à hauteur de cinq millions de Fcfa. Il ainsi lancé un appel à tous les secteurs et sections, ce voter massivement en faveur de Me  Madické Niang. (Voir Vidéo)

m




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*