verdict Khalifa Sall : Plusieurs personnes en transes

La salle d’audience où a été rendu le délibéré de l’affaire de la Caisse d’avance s’est transformée en véritable champ de bataille. À l’annonce de la condamnation de Khalifa Sall à une peine d’emprisonnement de 5 ans, les cris ont fusé dans la salle. Des femmes qui se ruaient par terre pour manifester leur désapprobation et des jeunes l’insulte à la bouche qui entendaient dénoncer cette décision. Khalifa Sall, après la condamnation, s’est dirigé aux box des accusés, le sourire aux lèvres, avec une sérénité qui a surpris plus d’uns.

La tension dans la salle a été tellement vive que beaucoup de soutiens ont failli en venir aux mains en voulant s’en prendre à la partie adverse. « Qu’on nous tue tous », « ces des bras armés de l’autorité politique », « ces des bénis-oui-oui », autant d’expressions lâchées par le public. Des femmes en pleurs et même des hommes qui ont eu du mal a retenir leur émotion se comptaient par dizaines.

Dans la salle, les cris étaient tellement forts qu’il était difficile de connaitre le sort réservé aux percepteurs Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bokoum.

 Seneweb

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*