Accueil / régions / VERS LA MODERNISATION DE L’EXPLOITATION DU SEL DANS LE SINE-SALOUM

VERS LA MODERNISATION DE L’EXPLOITATION DU SEL DANS LE SINE-SALOUM

Le directeur général de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT), Mamadou Djigo, a annoncé, mercredi, à Kaffrine, un programme de modernisation de l’exploitation du sel dans le Sine-Saloum.

’’Dans l’élaboration du Plan national d’aménagement et de développement territorial, il est prévu de moderniser l’exploitation du sel dans le territoire Sine-Saloum (Fatick, Kaolack et Kaffrine)’’, a dit le directeur général de l’ANAT.

Il s’exprimait ainsi, en marge d’un atelier de partage du ‘’plan-diagnostic’’ du Plan national d’aménagement et de développement territorial, à Kaffrine.

Cette rencontre présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a enregistré la présence des acteurs territoriaux de Kaffrine et des autorités administratives.

‘’Dans le territoire Sine-Saloum, nous avons constaté une salinisation accrue de nos terres. Le sous-terrain, l’air et la terre de ce territoire sont salins. Du coup, si on n’organise pas l’exploitation du sel, ça risque de tuer le territoire de Sine-Saloum’’, a averti Mamadou Djigo.

Selon lui, il y a des technologies qu’on peut utiliser pour une exploitation intelligente du sel afin de continuer à le vendre au niveau national et au niveau de la sous-région.

‘’Nous allons faire de telle sorte que ce sel n’ait pas de contact avec nos eaux souterraines, nos terres et l’air’’, a rassuré le directeur général de l’ANAT, ingénieur en aménagement du territoire et en développement du territoire.

M. Djigo a expliqué que cet atelier a permis de partager les résultats du plan -diagnostic avec l’ensemble des acteurs territoriaux de la région de Kaffrine après trois années de travail.

‘’Nous sommes dans une région qui restait rurale et dont l’économie a un niveau primaire. Mais, Kaffrine est une région qui a des ressources malgré les contraintes énormes. Elle peut aller à l’industrialisation de la filière arachide, de la filière sel, des feuilles, entre autres’’, a-t-il fait observer.

Il a assuré que l’Etat du Sénégal mettra tout pour désenclaver les zones économiques, les installations humaines afin que les populations valorisent les ressources.

‘’Nous sommes en train de nous battre pour mieux organiser les outils d’appui à la production qui vont guider de façon intelligente la valorisation des ressources naturelles à Kaffrine’’, a dit M. Djigo.

Il a en outre ajouté que sa structure compte travailler avec l’ensemble des acteurs territoriaux de la région de Kaffrine pour une structuration de l’espace.

‘’Nous allons asseoir une armature urbaine en mettant en place des plans d’occupation et d’affectation afin de valoriser les surfaces agricoles et les surfaces dédiées à autre’’, a conclu le directeur général de l’ANAT.
aps

About Matar Mbaye Diop

Voir aussi

Canicule à PODOR : Deux individus trouvent la mort au village de N’Gouye par noyade

Share this on WhatsApp Deux personnes ont trouvé la mort dans le Département de Podor, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)