, ,

Vidéo – Oustaz Iran Ndao Attaque et déclare la guerre à Ahmed Khalifa Niasse

One Comment

Leave a Reply
  1. Et pourtant ce commentaire du poème de Serigne Abdoul Aziz SY Dabagh sur Cheikh Ibrahima NIASS (dit Baye) et Cheikh Abdoulaye NIASS https://youtu.be/k8m4PTIJWnE semble conforter Ahmad Khalifa NIASS – de même que le témoignage de Serigne Abdoul Aziz SY ‘’Al Amine’’ sur Cheikh Ibrahima NIASS dit Baye) https://youtu.be/DsrDYMXV4FM ; mais avec un recul suffisant (Mission du Mahdi), les choses se précisent de façon éclatante.
    Certes, on peut dire que Cheikh Seydi El Hadj Malick SY et Cheikh Abdoulaye NIASS sont ‘’un’’, car en vérité, Allah n’envoie qu’un seul ‘’Mujadid’’ par génération, conformément au Hadith : Abû Hurayra rapporte ces propos du Prophète – sur lui la grâce et la paix – : “Au début de chaque siècle, Dieu – Exalté soit-Il – enverra à cette communauté un homme pour revivifier [la pratique de] sa religion”. (Sakhawi, al Maqasid al Hasana). Et c’est dire que tout ‘’Homme de Dieu’’ contemporain d’un ‘’Vivificateur de la religion’’ (Moujadid) ne peut être que son substitut. … Et certes, ce vivificateur de la religion est le Pôle (khoutbou zamân) et est toujours un khalife attitré du « Sceau des Saints » ; mais du fait de son orthodoxie religieuse, il ne peut pas toujours prendre en charge toute la communauté dont il est pourtant l’Imam et le témoin. Ainsi, Dieu lui associe des substituts et place un voile entre eux de sorte que le Pôle (khoutb) connaît toujours ses substituts, mais ces derniers ignorent toujours leur Pôle (khoutb). Ainsi ce dispositif complexe permet, avec la bénédiction du Pôle (caché), de sauver l’immense majorité des fidèles que l’on rencontre généralement dans les autres communautés religieuses ‘’rivales’’ gérées par les substituts – Une véritable miséricorde !
    Et la mission de rétro confirmation du Mahdi que je pilote confirme de façon indiscutable que Cheikh Seydi El Hadj Malick SY était le ‘’mujadid’’ de son époque ; et c’est ainsi qu’il faut comprendre la relation spirituelle entre Maodo et ses contemporains …
    Au demeurant, la poursuite de la mission de nos illustres prédécesseurs – dont Serigne Touba qui s’est explicitement inscrit dans la perspective de la ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân) – ne peut plus être envisagée que dans celle du Mahdi – chargée de parachever celle de tous les ‘’Hommes de Dieu’’, toutes obédiences et toutes générations confondues ; c’est elle qui a l’exclusivité de rétro confirmer Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – qui s’était proclamé comme le ‘’Sceau des Saints’’ (al khatimal wilayah) – comme le ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). Oui, personne ne peut justifier une mission dans l’Islam, après le rappel à Dieu du Prophète Mouhammad (PSL), en dehors de celle du Mahdi (retour de Jésus) [(4. Les Femmes : 157-159 – An-Nisâ’) ; (43. L’Ornement : 57-62 – Az-Zukhruf) ; (2. La Vache : 253 – Al-Baqarah)] ; ainsi, toutes les missions des ‘’Hommes de Dieu’’ s’estomperont inéluctablement, au profit de celle du Mahdi, conformément à la perspective annoncée par le Prophète (PSL) ; ils ont, en vérité, un seul et même combat ; un seul et même objectif : la victoire éclatante de l’Islam !!! Et à l’évidence, une telle perspective entraînera inévitablement un ‘’tsunami politico-religieux’’ (‘’chaos salvateur’’) …
    EN SAVOIR PLUS : https://docs.google.com/document/d/1RX5d8Lh1ORNQyLwAJ0xJ65we6cSghOM7x9oXTXLQSIc/edit?usp=sharing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

​Législatives : Serigne Sidi Mokhtar interdit toute activité politique à Touba

(Vidéo) Le Président Macky Sall inaugure la centrale solaire de santhiou mékhé