,

VOICI LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU 5 JUILLET 2017

Le Président Macky Sall a réuni le Conseil des ministres, mercredi 5 juillet 2017, à 10 heures, au Palais de la République.
Entamant sa communication autour du développement des infrastructures, du désenclavement intérieur et de la valorisation des potentialités économiques des territoires, le Chef de l’Etat adresse ses félicitations au Ministre chargé des Infrastructures, à AGEROUTE, à nos partenaires techniques et financiers, et à l’ensemble des entreprises et personnels qui ont réalisé les nouvelles routes de qualité, notamment celles de Fatick – Kaolack, Dinguiraye- Nioro- Keur Ayip, et Keur Waly Ndiaye- Passy- Sokone.
Le Président de la République demande ainsi au Gouvernement de veiller davantage à la densification et à l’entretien de la voirie urbaine des communes traversées par les routes nationales et départementales, à l’actualisation du dispositif national de classement des routes, et à la consolidation des activités du Fonds d’Entretien Routier Autonome (FERA).
En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à prendre toutes les dispositions requises en vue du respect scrupuleux des délais d’exécution contractuels de tous les projets routiers et autoroutiers programmés sur la période 2017- 2019.
Appréciant les efforts importants consentis par l’Etat en matière d’aménagement du territoire et de maitrise stratégique du développement urbain, le Président de la République rappelle au Gouvernement l’urgence d’intensifier le désenclavement du pays et de corriger les disparités entre les localités, à travers une politique d’aménagement du territoire équilibrée.
Dès lors, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’engager, dans les meilleurs délais :
– la réactualisation du Plan national d’Aménagement du Territoire, en prenant en compte les risques liés à l’urbanisation accélérée, aux catastrophes naturelles et les impératifs de résilience de chaque localité du pays ;
– le déploiement d’un Plan national de Modernisation de l’Habitat rural, en mettant à contribution les architectes, artisans et acteurs du secteur du bâtiment et des travaux publics.
Abordant par ailleurs, la sécurisation urgente de l’approvisionnement en eau potable des populations, le Président de la République invite le Gouvernement à mettre en place un dispositif opérationnel, afin d’assurer la fourniture régulière en eau potable au niveau des quartiers affectés par les perturbations dans la distribution de l’eau, et d’accélérer la réalisation des infrastructures hydrauliques de dernière génération, notamment Keur Momar Sarr 3 et l’usine de dessalement de l’eau de mer des Mamelles.
Evoquant la bonne organisation des élections législatives du 30 juillet 2017, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions logistiques et sécuritaires pour un bon déroulement de la campagne électorale sur l’ensemble du territoire national, et la sensibilisation adéquate des populations sur les modalités du vote.
Enfin, le Président de la République invite tous les acteurs politiques, au sens des responsabilités afin que la campagne électorale se déroule, dans les meilleures conditions, pour la consolidation de notre démocratie.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique, en informant le Conseil qu’il prendra part les 7 et 8 juillet 2017, à Hambourg, au Sommet du G 20.
Le Premier Ministre a axé sa communication sur la problématique de l’approvisionnement en eau potable des populations, avant de rendre compte de la coordination et du suivi de l’action gouvernementale.
Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.
Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a fait le point de l’approvisionnement en eau potable des zones urbaines, notamment de Dakar.
Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent a rendu compte de l’état d’avancement des différents projets et réformes.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :
•le projet de décret relatif au Certificat d’Aptitude à l’Enseignement secondaire (CAES) ;
•le projet de décret relatif au Certificat d’Aptitude à l’Enseignement dans les Collèges d’Enseignement moyen (CAE-CEM) ;
•le projet de décret relatif au Certificat d’Aptitude à l’Enseignement moyen (CAEM) ;
•le projet de décret modifiant le décret n°2011-627 du 13 mai 2011 relatif à la création de passerelles professionnelles dans le Moyen Secondaire.
Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
-Le Colonel Sidya DIEDHIOU est nommé Attaché militaire naval et de l’air, près l’Ambassade du Sénégal à Rome Quirinal, en remplacement du Général de Brigade Mamadou DIOUF ;
-Monsieur El Hadji Ndiogou DIOUF, Economiste, Directeur de Cabinet du ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat, est nommé Président du Comité paritaire public-privé chargé de la régulation, de la médiation, de la conciliation et de la coordination des acteurs évoluant dans les zones économiques spéciales (ZES).
Le Ministre Porte-parole du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

NOMINATION DES CONSEIL DES MINISTRES DU 5 JUILLET 2017

LE SÉNÉGAL MONTRE DES “SIGNAUX FORTS” DANS LE SECTEUR TOURISTIQUE (ÉCONOMISTE)