,

Vol de bijoux d’une valeur de 450 millions

Vol de bijoux d’une valeur de 450 millions : Le cambrioleur de la fille de Djily Mbaye écope de 3 ansLe tribunal correctionnel de Dakar a condamné à trois ans ferme Oumar Diagne, l’un des jeunes garçons qui avaient dérobé des bijoux d’une valeur de 450 millions appartenant à la fille du défunt célèbre milliardaire Djily Mbaye. Ses receleurs ont écopé d’un an assorti du sursis.Trois ans ferme. C’est la peine que le tribunal correctionnel de Dakar a infligé à Oumar Diagne, l’un des trois jeunes qui avaient, lors d’un cambriolage perpétré chez la fille de Djily, emporté des bijoux d’une valeur de 450 millions de francs CFA. Quant aux receleurs, les bijoutiers Cheikh Mbaye, Massamba Niang et Madior Sèye, ils ont écopé d’un an assorti du sursis. Ces derniers doivent aussi verser des dommages et intérêts de 9 millions de francs CFA, tandis que le voleur doit allouer 450 millions de francs CFA.

Les faits reprochés aux prévenus remontent courant novembre 2013. Trois jeunes, Oumar Diagne et les mineurs Libasse Ndiaye et Ousmane Gningue avaient cambriolé le domicile de Fatou Bintou Mbaye, fille du défunt milliardaire Djily Mbaye. Il résulte de l’information que, le jour des faits, les occupants de la maison étaient hors du pays et le gardien était aussi absent. Le trio a escaladé le mur et pénétré dans la maison. Les jeunes garçons se sont introduits dans la chambre à coucher de la partie civile où ils ont trouvé un coffre contenant des bijoux en or qu’ils ont emportés, ainsi qu’un sac contenant 8 millions CFA. Après leur forfait, ils ont bradé au marché Tilène certains bijoux sertis de diamant dont une montre offerte par feu le roi Fahd au défunt milliardaire.Après le partage du butin, les voleurs ont loué un appartement aux Almadies et se sont payé des prostituées pour faire la bamboula. Après plusieurs heures à passer du bon temps avec les filles de joie, les garçons ont fini par s’endormir. Ainsi, les belles de nuit en ont-elles profité pour dérober le reste des bijoux.

Se trouvant dans la posture du voleur volé, Oumar Diagne a eu la maladresse de porter plainte au niveau de la brigade de gendarmerie de la Foire. Alors que les gendarmes faisaient leur enquête, une plainte a été déposée par Fatou Bintou Mbaye à la Division des investigations criminelles (DIC).Car un jour, un bijoutier avait vu auprès d’un de ses collègues une montre sertie de diamant appartenant à la dame. Par la suite, il a informé l’époux de la dame. C’est à ce moment que la partie civile s’est rendu compte qu’elle a été cambriolée.De ce fait, Oumar Diagne a été arrêté, ainsi que ses deux acolytes et les bijoutiers qui avaient acheté les bijoux, ainsi que les quatre prostituées.Déférés au parquet, le procureur a ouvert une information contre eux et a confié le dossier au juge du quatrième cabinet. Après instruction, Libasse Ndiaye et Ousmane Gningue ont été renvoyés devant le tribunal pour mineurs. Le premier a écopé d’un an, le second de 6 mois ferme. Maintenant, c’est au tour de leur acolyte Oumar Diagne de payer pour son forfait. Du moins, il a déjà payé car il a purgé plus de trois ans ferme. En d’autres termes, malgré les trois années qui lui ont été infligées par le tribunal correctionnel de Dakar, le voleur recouvre la liberté. Reste maintenant à payer les 450 millions de francs CFA à la dame.

EnQuête

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Les TALIBANS comptent CRÉER leur propre «ÉTAT» en Afghanistan

TAS, victime de son parcours d’ancien syndicaliste