,

WALO : le MRFP liste les maux qui gangrènent l’agriculture

Le Mouvement républicain pour la Force paysanne (MRFP) s’est félicité, mercredi, des résultats positifs enregistrés dans le domaine de l’agriculture à la suite des nouvelles réformes initiées par le Président Macky SALL à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE).

Il s’est offusqué, toutefois, « du taux de prestation trop élevé des moissonneuses batteuses. «  18% pour un matériel subventionné à hauteur de 60%, c’est anormal », dénonce Papa Sandiour DIEYE, le président du MRFP qui accuse la mauvaise gestion de la SAED.

«  L’agriculture est essentiellement de type familial. 95% agriculteurs pays pratiquent le type l’exploitation familiales alors que seuls 5% sont des gros producteurs disposant de superficies plus importantes », a-t-il expliqué, soutenant que «  les producteurs ne sentent pas », le fonds de commercialisation du riz paddy à hauteur de 5 milliards mis à la disposition de la CNCAS de l’État.

« Le prix de  collecte est fixé 125 FCFA, mais les bénéficiaires à ce fond achètent le riz par intermédiaire entre 95 et 100 FCFA », a-t-il ajouté.

M. DIEYE invite le gouverneur de Saint-Louis Alioune Aidara NIANG, en visite dans la vallée, «  à parler directement avec les producteurs sans intermédiaire pour avoir les bonnes informations concernant l’agriculture », parce que, souligne-t-il, «  il y a un lobby entre la SAED et une partie des responsables producteurs ».

Source : NDARINFO.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Tournée dans le WALO : Alioune Aidara NIANG satisfait de « l’implication des privés » et de « l’augmentation du rendement à l’hectare »

UCAO/UUZ : La signature de l’Abbé Léon Diouf a été scannée et utilisée pour une vaste opération frauduleuse