Week-end macabre au Sénégal: 13 morts en moins de 72h!

Le Week-end a été très noir. En effet, on a assisté à une série macabre entre vendredi et dimanche. 13 morts ont été dénombrés à travers le pays. 

La série a démarré le vendredi soir avec le jeune Babacar Mboup qui a tué son père à coup de poignard. Selon Vox Populi, tout est parti d’une dispute avec sa tante qui vit dans la maison. B. Mboup menaçant avec un couteau cette dernière, son père à tenté de jouer les bons offices en le sermonnant. C’est après qu’il a terminé sa discussion avec les deux protagonistes qu’il est retourné sur ses pas. « Touché certainement par les propos tenus par son père Nar Mboup, le fils lui a asséné un violent coup de poignard dans le dos. Surpris par la rapidité de l’action, le père de famille est tombé, avant de tenter de se relever. Mais aussitôt, il s’est écroulé sur place, avant de passer de vie à trépas », informe la source.

Le samedi, un accident d’une rare violence a emporté la vie de deux femmes à Dahra. Un véhicule 4X4 a heurté un arbre juste à la sortie de Dahra, juste sur la route départementale 309.

Le même jour, un gendarme qui était de garde à la brigade territoriale de Kédougou, a ouvert le feu sur un individu enturbanné, non encore identifié. Ce dernier a, selon la Direction de la Communication et des Relations publiques de la Gendarmerie nationale, tenté à trois reprises de s’introduire dans la Brigade.

Hier dimanche matin, une collision entre un véhicule 7 places et un camion remorque a coûté la vie à 4 personnes à Louga, sur la route Saint-Louis.

Quelques heures après, à Thiès, une dame a été retrouvée morte dans sa chambre. C’est aux environs de 10 heures du matin que la découverte macabre a été faite, avec quelques gouttes de sang sur le sol de la chambre.

Pendant ce temps, à Mermoz aussi, c’était la tristesse et la consternation après la mort de quatre enfants qui jouaient dans un chantier. Un mur s’est effondré sur ces enfants qui n’en sont pas ressorti vivants.

senego




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*