mardi , octobre 16 2018
Accueil / Actualités / Yarakh : La dame Mouna Diarra et 4 maîtres coraniques poursuivis pour …

Yarakh : La dame Mouna Diarra et 4 maîtres coraniques poursuivis pour …

Une dame et 4 maîtres coraniques poursuivis pour détournement de talibés à des fins de mendicité
Ce mardi, la dame Mouna Diarra domiciliée à Yarakh et les sieurs Djibril Kandé (Keur Massar), Abdourahmane Bâ (Dalifort), Aliou Diao (Ouakam) et Thierno Baldé (Keur Massar) tous des présumés maîtres coraniques ont été attraits devant la barre des flagrants délits pour détournement de mineurs à des fins de mendicité. Un réseau comme il y a en tant d’autres dont la spécialité est de sommer à chacun de leurs talibés de ramener quotidiennement une importante somme d’argent en sillonnant les rues de la capitale. Les prévenus qui ont été dénoncés par le voisinage n’ont pas nié les faits qui leur sont reprochés car ils sont tous originaires de Kolda et leurs talibés ont été acheminés sur Dakar pour leur faire amasser de l’argent. La dame Mouna Diarra se livrait à la même pratique pour faire fortune. Malheureusement leur réseau a été démantelé depuis Keur Massar et au gré de l’enquête, toutes les têtes ont fini par tomber. Quand le procureur leur a demandé s’ils font partie du programme des daaras modernes, les prévenus ont répondu qu’ils s’apprêtaient à le faire. Des réponses évasives qui démontraient à suffisance que les mis en cause ne savent même pas de quoi retournent ces programmes. Ainsi dans son réquisitoire, le procureur est revenu sur l’exploitation abusive dont ces enfants vulnérables sont victimes et les fléaux telle que la pédophilie, l’insécurité et autres phénomènes auxquels ils sont exposés. Même si la traite des enfants procède de tout une chaine-notamment la responsabilité des parents, de l’Etat mais aussi des maîtres coraniques véreux-le représentant du ministère public est d’avis que les faits sont constants et les prévenus ont reconnus les faits qui leur sont reprochés. C’est ainsi qu’il a requiert 6 mois ferme à leur endroit. Mais au terme du délibéré, les 4 prévenus ont écopé de 2 ans ferme. Quant à la dame Mouna Diarra, elle a été relaxée.

Source: SANSLIMITE

About Lissoune Soumaré

Voir aussi

Le blanchiment de capitaux et la fraude fiscale coûtent 40 milliards au Sénégal

Share this on WhatsApp Selon le rapport 2016 de l’Office national de lutte contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…

bool(false)